Conseils pour investir à la montagne

La plupart des investissements immobiliers sont réalisés dans des milieux urbains alors que bon nombre de jolies opérations financières peuvent être opérées à la montagne. Un investissement immobilier à la montagne est parfait pour allier plaisir et profitabilité.

Des investissements à ne pas manquer

Amateur de ski ou de grand air, les offres pour investir en montagne sont nombreuses et variées. Dans les grandes stations comme les domaines familiaux, les bonnes affaires sont à portée de télésiège. Retrouvez ci-dessous tous les conseils et les astuces pour investir sereinement en altitude tout en évitant les pistes noires de l’immobilier.

Pour investir à la montagne, veillez à bien soupeser certains paramètres comme la zone géographique, la station, l’emplacement ou encore la superficie souhaitée. Les petites surfaces ne sont plus aussi recherchées qu’auparavant, c’est pourquoi optez pour une grande surface est un bon point de départ.

Des logements spacieux et confortables

Les locataires souhaitent partir à la montagne avec famille et amis, d’où un besoin de logements spacieux. De plus, les vacanciers sont de plus en plus nombreux à aller à la montagne en été. À ce titre, faites un point précis sur les équipements et les loisirs proches d’un éventuel investissement. Aussi, les logements dits « écolos » sont très en vogue car peu énergivores.

Des dispositifs financiers favorables

Les Alpes sont évidemment un lieu parfait pour investir. Privilégiez les stations de secondes zones comme les Ménuires ou Val Thorens pour profiter des prix allant de 3500 à 6000 euro le mètre carré contre 14 000 euro en moyenne à Courchevel ou à Méribel. Les stations familiales à basse altitude disposent d’une offre nombreuse où des perles rares se trouvent.

Les Pyrénées sont également un excellent choix, notamment à Font-Romeu et Saint-Lary Soulan où les taux d’enneigement sont élevés et les infrastructures de qualité. Enfin, Les stations situées dans les Vosges et en Auvergne sont idéales pour une clientèle familiale. Concernant la défiscalisation, la loi Censi-Bouvard de 2009 permet de bénéficier d’une économie d’impôt sur 9 ans pour un bien inférieur à 300 000 Euro.

Laisser un commentaire