Après le soutien scolaire, le soutien pour les chefs d’entreprise ?

Entreprendre est un métier complexe. C’est sans aucun doute le plus difficile de tous. Le contexte économique actuel n’aidant pas, il est de plus en plus difficile pour les gérants de société de dégager des bénéfices. Subvenir à leurs besoins devient alors impossible, même si des solutions existent comme ce type de Coworking à Calais permettant de “limiter les frais”. Au gré de nos visites sur Facebook ou sur les principaux sites de médias, nous voyons toujours les récits d’entrepreneurs à succès, mais jamais de ceux qui ont échoué.

On peut alors se poser la question d’un soutien aux entreprises. Après tout, les salariés ont droit au chômage lorsqu’ils perdent leur emploi, pas vrai ? Alors pourquoi les entrepreneurs ne pourraient t-ils pas bénéficier d’un système similaire lorsqu’ils perdent le contrôle ?

Soutien scolaire, soutien aux entreprises, quelles différences ?

Il est assez difficile de s’imaginer ce que pourrait être une telle aide de manière concrète. Dans le cas de difficultés scolaires, la démarche est assez simple. L’élève suit un programme de soutien scolaire, comme Anacours par exemple, et si tout va bien ses résultats remontent progressivement.

Dans le cas d’une entreprise, les besoins sont différents. Toutes les sociétés ne sont pas les mêmes. Il faudrait alors juger les situations au cas par cas.

Certaines aides vont déjà dans le sens d’un soutien aux entreprises

Même si le chemin à parcourir est encore long, certaines mesures existent déjà pour aider les entreprises à sortir de la zone rouge. C’est notamment le cas du dispositif de soutien aux TPE, lancé en 2006. Réservé aux très petites entreprises, notamment les artisans et commerçants de proximité, le dispositif permet au dirigeant d’entreprise de négocier ses dettes avec l’aide d’un conciliateur. Même si certaines règles doivent être respectées, c’est une solution qui permet de sauver près de 60% des entreprises concernées.

A noter également que certaines chambres de commerce prennent des initiatives. Quelques-une d’entre elles donnent des “cours d’entrepreneuriat”, afin d’accompagner les créateurs vers la réussite. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire